Palia, Loule, et Yarsa s'éclatent chez Goodley

Publié le par scalpaf

Dans le bas du tableau des 16ème de finale de la Goodley's Cup, c'est la révolution ! Les têtes de série se ramassent à la pelle.
C'est Palia qui ouvre le bal en se payant la tête de Moriarty (tête de série n°2). Elle est imitée par loule qui abrège le séjour de Gilou chez Goodley (tête de série n°6), puis par yarsa qui renvoit Ilse von Hoffmanstal (tête de série n°3) à ses chères études.

Palia - Moriarty : 2-1 (69574, 69583, 69693)

Palia mate Moriarty en 3 sets. Dans cette confrontation, les inspecteurs ne laissent aucune chance aux Jack. Dans sa partie en inspecteur, Moriarty est plutôt percutant. Il ne laisse que 2 suspects à Palia à la fin du tour 2 - Bert et Holmes -, qu'il parviendra à séparer au tour 4, malgré une dernière résistance manquée de peu de Palia, dernier soubresaut avant de céder. Moriarty inculpe Holmes au début du tour 5.
Moriarty vit des heures plus douloureuses face au flair intraitable de l'inspectrice Palia. Dans la partie qui voit Palia égaliser, Moriarty doit sauver Watson. Il parvient à maintenir 3 suspects jusqu'au tour 6 - Gull, Watson et Lestrade -, mais une erreur d'inattention lui fait perdre Lestrade au tour 6. Palia accuse Watson qu'elle soupçonne depuis un petit moment, bonne intuition.
La partie décisive est un peu à l'image de cette deuxième partie. Jack Moriarty joue cette fois Smith et parvient à conserver Watson et Holmes comme suspects avec lui. Mais voilà que Holmes s'en mêle en donnant l'alibi de Watson à l'inspectrice Palia. Après avoir intelligemment jugé qu'elle ne pourrait rien tirer des tours 5 et 6, l'inspectrice Palia accuse Smith, jugeant certainement que Jack aurait joué le début de partie différemment s'il avait été Holmes. (Palia, tu nous expliques la raison de ce choix ?)

Loule - Gilou : 2-0 (69974, 69977)
L'inspecteur Loule doit attendre son dernier mouvement de la partie pour mettre le grappin sur Jack (Smith) qu'il a découvert au tour 7. Il s'en faut de peu que Gilou n'échappe à l'accusation dans un final hitchcockien. Dans cette partie, Jack n'a pas les tirages pour lui. Par 2 fois, l'inspecteur loule peut utiliser Goodley au tour impair pour "disperser", et pour couronner le tout, Gilou se retrouve à devoir gérer un tour 6 trop compliqué avec Goodley, Bert et Smith (Jack). L'inspecteur Loule ne fait pas d'erreur et met donc à profit ces tirages pour gagner cette première partie.
Loule livre une très belle partie en Jack, notamment éclairée par des coups très fins qui méritent le détour. Au tour 3, l'inspecteur Gilou vient de jouer Goodley, voici la situation :

Gilou en 3.1 :
Goodley :
m9-a3
Watson f10-e8 NW
Stealthy k9-j8

Loule en 3.2 :
Smith:
g10-a4
L f9-l11

puis en 3.3 :
Gull:
g4-m9








Les 2 coups de Loule paraissent simple, mais ils sont bien pensés. Jack prépare subtilement le coup 4.1 légitimant l'utilisation de Bert plutôt que Holmes, ce qui n'est jamais évident quand apparaissent dans un tirage pair Holmes et Jack (ici Bert) sans aucun autre suspect, ni Goodley, ni Gull. Voici la situation de jeu juste avant son coup 4.1.
Loule (Jack) joue tranquillement Bert (Bert l10-m10 / M l12-m9) qui assure la conservation des 4 suspects, sans jouer Holmes. Cela lui vaut la reconnaissance de l'inspecteur Gilou : "Très Bien joué !!! J'avais pas vu ça comme ça !!!". Ce coup donne une légitimité à Bert.
Le tour 5 verra l'inspecteur éliminé le suspect Goodley. Les 3 derniers suspects se retrouvent dans le tirage du tour 6, avec Stealthy. Loule s'appuie sur l'alibi réconfortant de Smith pour conserver ce dernier suspect avec Bert au tour 7. L'inspecteur Gilou accuse presque logiquement Smith ... et se trompe. Bravo Loule, c'est du grand art.

Yarsa - Ilse von Hoffmanstal : 2-1 (69866, 69873, 70041)

Ilse von Hoffmanstal est très efficace en inspectrice, mais elle ne réussit pas à brouiller suffisamment les cartes de ses Jack pour pousser l'inspecteur Yarsa à l'erreur. Tout le mérite lui en revient. Il parvient par 2 fois à déméler le vrai du faux dans des situations finales où subsistent 3 suspects.
L'inspectrice Ilse von Hoffmanstal remplit sa mission prestement. Elle tombe sur Jack - sous les traits de Bert - au tour 4, après que Holmes lui ait donné l'alibi du suspect Goodley, et que le premier coup de Yarsa (Jack) au tour 4 ait traduit sa préférence pour Bert plutôt que Smith. (0-1)
Cela n'impressionne pas l'inspecteur Yarsa dans une partie pourtant assez bien maîtrisée par Jack (Ilse von Hoffmanstal). Trois suspects sont encore présents au moment de l'accusation de Yarsa : Gull, Bert et Lestrade. Ce sont les 3 suspects issus du tour 2, habilement conservés par Ils von Hoffmanstal. Holmes n'aide pas Yarsa. Au contraire, il confie l'alibi de Bert à Ilse dès le premier tour. Yarsa met néanmoins un point final au suspense de cette partie par son désormais célèbre cri de guerre "Banzaï !", et l'accusation de Gull. Bien vu. On peut imaginer que les précautions prises par Jack au tour 5 pour protéger Gull ont influencé l'inspecteur Yarsa dans son verdict (tu confirmes, Yarsa ?). (1-1)
Le tie-break est dans la lignée, à quelques bémols près. Face à une ouverture agressive de l'inspecteur Yarsa, Ilse von Hoffmanstal répond par l'obscurité. Yarsa remarque forcément que seul Bert est à l'abri de Gull pour ce coup 1.4. C'est peut-être ce qui pèse sur le conscience de Bert à la fin de la partie. Car on ne peut pas dire que la partie apporte grand chose à Yarsa. Tout juste, Ilse concède le suspect Goodley au tour 3, mais elle maintient les suspects Bert, Watson et Holmes jusqu'à la fin, tout en collectionnant les cartes alibis. Yarsa assure l'essentiel en convoquant Bert, avec une certaine acuité. (2-1)

steph de neuch - bonoracle : 2-1 (69950, 69954, 70316)
"3 parties tendues comme un string...", voilà la belle image utilisée par steph de neuch après sa victoire face à l'une des révélations des 32ème de finale, bonoracle. Voyons donc ces 3 parties "sexy".
Une histoire de flics pourris dans la première enquête menée par steph de neuch. Goodley et Lestrade sont les derniers suspects sur ce coup. Steph de neuch ne pouvant pas faire confiance à ces 2 là, il tente bien de soutirer quelques informations au détective de Baker Street, mais rien y fait. Impossible de faire avouer le coupable. L'inspecteur Steph de neuch semble pourtant percevoir quelques signes de nervosité chez Lestrade. Il accuse donc Lestrade, l'intrus.
L'enquête de l'inspecteur bonoracle, dans l'autre partie, est sérieuse, même si les messages qu'il laisse pendant la partie sont emplis de doute. Bonoracle inspecteur en détresse ? Que nenni ! A son ouverture enfermant Bert et Goodley, steph de neuch (Jack) répond par l'obscurité. Et pour sûr, il est Bert. Comme souvent dans ces cas là, le jeu se cantonne à un espace restreint. Bonoracle s'en rend compte avec Goodley au tour 3, dont l'influence est fortement réduite. Pourtant, steph de neuch, sans y être obligé, laisse tomber Holmes au tour 3, pour jouer plus tranquillement Bert au tour suivant (les 2 étaient dans le tirage du tour 4). Un premier indice contre Bert ? Le seul en définitive, car la suite de la partie ne permet pas à l'inspecteur de démêler l'affaire complètement. Holmes lui donne l'alibi de Goodley, mais il doit encore trancher entre Bert et Stealthy. Bonoracle fait le bon choix en accusant Bert, et offre un tie-break à Steph de neuch.
"Hmmm... c'est donc la belle !! Je vois que tu as choisi l'inspecteur petit coquain ;-)", steph de neuch à l'entame de cette troisième partie. 4 suspects terminent les 2 premiers tours : Goodley, Holmes, Smith et Stealthy. Et l'enquête continue sur un bon rythme pour l'inspecteur : le suspect Holmes est disculpé au tour 3 (steph de neuch préfère conserver Smith), puis c'est au tour du suspect Goodley d'être innocenté au tour 4. Situation critique pour steph de neuch qui se retrouve au début du tour 5 avec 2 suspects et un tirage pas forcément rassurant. On comprend mieux l'expression "tendu comme un string".
L'inspecteur peut-il séparer l'un des deux suspects d'ici la fin du tour 6 ? Bonoracle se heurte à cette situation compliquée. Par dépit (je suppose), il joue Smith en 5.1. Steph de neuch parvient donc à conserver les 2 suspects jusqu'au terme de la partie, et remporte la victoire après l'accusation mensongère de Stealthy au tour 7.

vcsabi - elgaucho : 2-1 (70177, 70286, 70760)

Les 3 parties sont remportées par les inspecteurs.
Dans la première partie, rien ne va pour Jack elgaucho. Vcsabi ne mord pas à l'hameçon de la menace de sortie de Stealthy au premier tour. Jouer l'obscurité n'est peut-être pas la meilleure façon de monter ce bluff. Du coup, elgaucho se retrouve à devoir courir après Holmes (son personnage dans cette partie). Au passage, Holmes donne l'alibi du suspect Bert à l'inspecteur vcsabi. Il n'y a donc plus que 2 "vrais" suspects aux yeux de l'inspecteur à la fin du deuxième tour : Goodley et Holmes. Au tour 3, avec les 3 suspects présents (Bert, Holmes et Goodley), elgaucho joue avec le feu en laissant l'inspecteur arbitrer la situation avec Bert. Il n'en faut pas plus à vcsabi pour y voir complètement clair dans ce jeu de dupes. Holmes est sous les verrous dès le tour 4.
Elgaucho prend sa revanche en jouant l'inspecteur. Après un nouvelle tentative de sortie de Stealthy au premier tour, couverte par l'inspecteur elgaucho, les suspects sont innocentés les uns après les autres. Holmes donne Smith au tour 2, Gull est isolé au tour 4, et le tour 5 permet de disculper Holmes : Stealthy est reconnue et attrapée au tour 6.
Dans la partie décisive, la mission est difficile pour elgaucho qui joue Mr Jack : il doit sauver Gull. Tout se déroule plutôt bien jusqu'aux tours 5 et 6 et un tirage plutôt délicat. Il reste alors 3 suspects : Gull, Smith et Goodley.
L'inspecteur vient de jouer Smith (l10-c2 / L l11-k6). Comment négocier au mieux cette situation et ce tirage quand on est Jack avec Gull ?
L'inspecteur vcsabi décèle le problème "Gull" au tour 6. Il l'accuse donc et se qualifie pour la suite de la Goodley's Cup.

fantomas - dompomme : 2-0 (70400, 70620)
Fantomas se fait discret à la "fête à Goodley", mais il est bien là. Il sirote tranquillement ses parties ... sera-t-il ivre de bonheur à la fin de la fête ?
En Jack contre dompomme, fantomas se paie un joli moment d'évasion avec Lestrade au tour 4. Quand je vous dis qu'il prend son pied chez Goodley, le fantomas ! Et il pourrait y rester encore un petit moment ...
L'inspecteur vient de jouer Holmes. Certes Sherlock lui donne l'alibi de Goodley, mais c'est pour mieux lui faire oublier que Lestrade peut sortir.

Dans la partie où fantomas mène l'enquête, dompomme (Jack) doit également sauver Lestrade. Le début de partie est plutôt plaisant pour Jack qui atteint la fin du tour 2 avec 5 suspects au chaud. Malheureusement un tirage Bert, Goodley, Jack (Lestrade) au tour 4 vient anéantir les espoirs de dompomme. Fantomas isole Lestrade, et l'accuse dès le tour 5.

patriceleser - Poirot : 2-0 (70583, 70623)
patriceleser passe l'obstacle Poirot sans encombre.
Pourtant, Poirot aurait pu légitimement prétendre à une partie décisive. Dans la partie où il joue Jack, Poirot permet à l'inspecteur patriceleser de jouer un tour 7 et de l'accuser au coup 7.4. En oubliant de sanctionner cet excès de confiance de l'inspecteur, Jack se fait donc choper à la fin du tour 7, sous les traits de Gull.
Dans l'autre partie, l'inspecteur se trompe de coupable. Il pense que c'est Holmes alors que c'est Smith qui a fait le coup. Il faut dire que patriceleser s'emploie à rendre cette enquête bien obscure. Il a un don pour faire virvolter les suspects dans tous les sens, c'est une tornade sur Whitechapel. Poirot en perd le Nord, et la girouette se pose sur Holmes plutôt que Smith.

super trooper - No Shag : 2-0 (70601, 70605)
L'inspecteur super trooper démasque Jack (No Shag) sous les traits de Watson au tour 6. L'inspecteur met à profit les tours 5 et 6 pour séparer les 2 derniers suspects en lice, Holmes et Watson. Mais ce sont deux tours de trop pour l'inspecteur qui a l'occasion d'en finir dès le tour 4.
En effet, bien servi par Sherlock Holmes en cartes alibis qui donne tour à tour les suspects Smith et Stealthy, l'inspecteur super trooper a l'occasion de clore son enquête dès son coup 4.3. En jouant Gull: g6xk9 Watson, l'inspecteur passe à côté du coup décisif que peut porter Gull à Mr Jack. Ce n'est que partie remise puisque super trooper parvient à isoler Watson au tour 6, puis à l'arrêter.

Dans l'autre partie, Jack super trooper gagne avec Watson en passant la nuit dans Whitechapel. Au début du tour 7, il reste 2 suspects - Watson et Smith, mais l'inspecteur No Shag préfère consulter une nouvelle fois Holmes plutôt que d'accuser l'un ou l'autre. Super trooper ne demande pas son reste, et en profite pour organiser une bonne planque où Watson ne peut pas être débusqué, laissant ainsi l'inspecteur dans le brouillard londonien jusqu'à l'aube.

Publié dans W.T. 2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bonoracle 22/04/2009 21:28

"Par dépit (je suppose)"...
--
Scalpaf a une fois de plus raison : c'est bien par dépit que je joue ce coup terne ; pendant la partie, je n'ai rien trouvé de plus percutant.