Loule sans-faute chez Goodley, Dune et Mr King confirment

Publié le par scalpaf

Les Quarts de finale de la Goodley's Cup ont enfin livré leur verdict. Aucun des 4 demi-finalistes de la Bert's Cup n'atteint donc ce même stade chez Goodley, confirmant qu'il n'y a vraiment aucune domination oligarchique à Whitechapel. La rue est à tous et toutes.
Loule est tout simplement impressionnant dans ce tournoi. Il n'a encore perdu aucune partie, et affiche donc un 8-0 (on sait déjà que ça fera 10-0 après sa demi-finale contre fantomas, à découvrir dans un prochain article). Chapeau Loule !
Dune, Mr King confirment leur bonne forme dans ce tournoi, et Fantomas met fin à la belle aventure de Palia.

Mr King - scalpaf : 2-1 (71888, 71890, 72000)

3 fois Jack est Goodley, 3 fois la victoire revient à l'inspecteur. Si je parviens à infliger la première défaite de Mr King dans ce tournoi, je ne parviens pas à gagner mes parties en Jack. En tirant Goodley, je pensais ma première partie en Jack bien engagée. Lorsque Holmes me confie l'alibi du suspect Gull au premier tour, je me dis que tout est réuni. Mais c'était sans compter le tirage du tour 5, celui où tout bascule, où d'un seul mouvement l'inspecteur Mr King met fin à mes espoirs. Alors on dira qu'on ne peut rien contre un tirage, je pense au contraire qu'on peut essayer d'anticiper les situations délicates, et minimiser le risque que survienne ce genre de tirage catastrophique. Mais Mr King a parfaitement joué le coup en réunissant les conditions favorables pour lui. Je vous laisse juger, voici la situation à la fin du tour 4, juste avant le tirage qui tue !
Le tirage du tour 5 mettra Goodley K.O. ! Mais quel risque courait-il exactement dans cette situation ?

Dans la partie où je mène l'enquête, Mr King s'évertue à conserver Lestrade coûte que coûte. Au tour 4, il en vient même à préférer abandonner 2 suspects à la lumière (Holmes et Smith), plutôt que de couvrir Goodley ou Lestrade. C'est la clé de l'enquête et ce qui me pousse définitivement à accuser Goodley au tour 7.

Dans le tie-break, me revoilà en Jack avec Goodley, et patatras, Mr King profite du tirage d'ouverture pour faire une anti-Goodley. L'ouverture de l'inspecteur Mr King :
Les personnages présents au premier tour (Smith, Stealthy et Lestrade) permettent de jouer l'obscurité et de conserver 4 comparses à la fin du tour 2 : Bert, Smith et Stealthy accompagnent Goodley.
Mais Mr King est malin. Il sait que Bert est le suspect le plus crédible après Goodley, le seul (en plus de Goodley) qui peut légitimement justifier une telle réponse à son ouverture. Et il s'emploie dès le tour 3 à l'éliminer de la liste de suspects. Il élimine encore Stealthy au tour 5. Finalement, face à Goodley et Smith, il accuse logiquement Goodley, et accède à la demi-finale.

Dune - Saramago : 2-1 (71807, 71851, 72088)
Très beau match entre Dune et Saramago qui se sont rendus coup pour coup. Le premier à frapper est l'inspecteur Saramago ... dès son ouverture. Face à Dune qui a hérité de Bert, il joue une ouverture ... anti-Bert et fait donc mouche. L'ouverture de l'inspecteur Saramago : Bert: i8-i10 (M c2-f10)

La suite de la partie n'est que succession de cache-cache où il est bien difficile pour Dune de faire croire en la culpabilité d'un autre suspect. Face à Stealthy et Bert à la fin de la partie, Saramago ne se pose pas de question.

Mais l'inspectrice Dune ne s'en laisse pas conter. Elle attend le tour 5 de son enquête pour placer un uppercut dont Saramago ne se remet pas. Dune profite de la présence de Goodley au tour 5 pour mettre la pression sur Stealthy, certainement aiguisée par un déplacement "trop voyant pour être vrai" au tour 2 (c'est bien ça, Dune ?).
Le coup Goodley: (Gull i9-j10 + Watson i4-i5 + SE Lestrade e3-f3) m9-f10, met Stealthy sur la sellette, puis au tapis.

Le tie-break est d'une facture plus calme et plus conventionnel, du moins en surface. Car derrière des tirages plutôt cléments pour Jack Saramago, l'inspectrice Dune agit en douce en draguant sans honte Sherlock Holmes, et avec succès. Holmes lui donne successivement les alibis du suspect Bert, puis de Watson. Ce dernier permet à l'inspectrice Dune de réduire le nombre des suspects à 2 en fin de partie : Goodley et Gull. Gull est arrêté, et Dune s'échappe vers la demi-finale.

Loule - Yarsa : 2-0 (71235, 71245)
Dans la partie où il joue Jack, Loule a hérité de l'identité de Goodley. Difficile de savoir ce qui pousse l'inspecteur Yarsa à accuser Smith plutôt que Goodley à la fin de la partie (les 2 derniers suspects encore en lice). Peut-être l'effet "intrus" ? Peut-être aussi le coup subtil de Loule au tour 3, qui s'adapte assez bien à la situation provoquée par la gullerie de l'inspecteur au coup 3.4 ? Mais certainement pas le tour 6 où Loule sacrifie potentiellement 2 suspects pour conserver Goodley, cela aurait pu peser ... Toujours est-il que Yarsa accuse Smith à la place de Goodley, et Loule s'en sort ... plutôt bien !

Dans son enquête, l'inspecteur Loule accumule petit à petit les soupçons sur Bert. La réponse à l'ouverture est caractéristique d'un Jack présent au tour 2. Bis repetita au tour 4. A la décharge de Jack (Yarsa), c'est difficile de se retrouver 2 fois de suite avec Goodley et Bert présents au tour pair ... quand on est Bert ... sans éveiller quelques soupçons. En tout cas, c'est suffisant pour permettre à l'inspecteur Loule d'accuser Bert, plutôt que Smith et Stealthy également suspects au tour 7.

Fantomas - Palia : 2-1 (71248, 71250, 71259)
Les Jack cartonnent dans ce match. 3 manches pour autant de victoire de Mr Jack.
L'inspectrice Palia - qui démontre une grande efficacité depuis le début de cette Goodley's Cup -, ne répond pas au bluff de sortie mis en place par fantomas au tour 3 : "bluff ou pas? aller j'ai pas envie de jouer hyper sérieuse ! j'ai peur de rien ! et puis j'ai fait déjà un beau parcours...". Ce à quoi répond fantomas avant de s'échapper de Whitechapel avec Bert : ";-) J'aime ces prises de risque ! Merci pour cette partie ! Et puis, pour l'autre, n'oublie pas, tu as déjà fait un beau parcours !!". Tu m'étonnes !
L'autre partie, venons en. Dès le tour 2, Palia (Jack) annonce la couleur : cela sera le couple Stealthy-Lestrade, sinon rien. Et Palia se tient à cette ligne de conduite toute la partie, coûte que coûte, se payant même le luxe d'abandonner dès le tour 3 les 2 autres supects Smith et Goodley. Et Holmes joue le jeu de Palia, en délivrant à l'inspecteur fantomas, uniquement des alibis sans intérêt. Fantomas ne parvient pas à démasquer Jack durant les tours 5 et 6 ... et pourtant ...
L'inspecteur Fantomas doit jouer Smith en 5.4. Sachant que Gull, Holmes, Lestrade et Watson seront les personnages du tour 6, où fantomas ne doit-il pas jouer Smith pour être certain de démasquer Jack à la fin du tour 6 ? (plusieurs cases à éviter)

Stealthy et Lestrade terminent finalement la partie dans les bras l'un de l'autre. Ils ne font plus qu'un mais l'inspecteur fantomas se trompe de moitié en accusant Lestrade à la place de Stealthy.

Jack Fantomas remporte le tie-break - partie décisive -, sous les traits de Lestrade, après s'être fait passer pour Bert. Le schéma de cette partie est en partie dessiné par l'alibi de Bert glané par Jack au début du tour 2. Cela tombe bien pour lui, car Bert fait partie du clan des suspects issus du premier tour, avec Lestrade, Holmes et Goodley. Le seul moment un peu délicat pour Fantomas est certainement le tour 4 où il est contraint de jouer Lestrade en 4.1, laissant par la même le suspect Holmes entre les mains de l'inspectrice Palia. Que nenni, l'inspectrice accuse quand même Bert lors du face à face final, Holmes ne lui ayant rien révélé, et pour cause !

Publié dans W.T. 2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article