Ouverture n°28 : Bert - Holmes - Lestrade - Watson (BeHoLeWa)

Publié le par cyanidrik


Jouer Holmes est vivement déconseillé, même s’il se colle à un personnage car l’utilisation combinée de Lestrade et Bert donne la victoire assurée à Steathly, Gull ou Goodley. Il suffit en effet de dégager la sortie NW et de déplacer la bouche d’égout de l12 en a5 pour empêcher ce pauvre Watson d’intervenir.

Par rapport à l’ouverture n°27 (BeHoLeSt), la présence de Watson à la place de Steathly change les possibilités tactiques. En effet, la place privilégiée de Watson en f10 permettant d’éclairer 2 personnages à la fois change la donne. De plus, il ne faut pas oublier la menace « Steathly »
Il faut donc jouer Bert. Il y a 3 grandes idées.

Idée n° 1 : Bert i8-f10 (M c2-m9)

Cette ouverture est une anti-Goodley. Il est en effet très rassurant d’isoler Goodley et le fait de placer Bert en f10 empêche l’intervention de Watson. De plus la présence de Bert à côté de Gull incite peu au bluff. En gros si Jack donne une réponse à l’ombre, on peut être quasi-sûr que Jack est Goodley.
La réponse logique à cette ouverture est de jouer Holmes et Lestrade. Cela oblige l’inspecteur de coller Watson à Steathly pour prévenir toute fuite de cette dernière. Lors du tour 2, Jack jouera Goodley pour sauver 2 personnes.
Exemple de réponse possible à cette ouverture :
Holmes g3 + Lestrade f3 et ensuite avec Goodley (Bert f10-i10) m10-j10. Jack se retrouvera avec 6 suspects à la fin du tour 2 (toutefois on peut remarquer que Steathly est isolable en m8 donc il vaut mieux la laisser à Jack)
En résumé : ouverture intéressante pour isoler Goodley mais qui innocentera peu de personnes à la fin du tour 2.

Exemple de partie :
Partie n°71227 : Cyanidrik - Lapinot

Idée n° 2 : Bert i8-i10 (M c2-f10)

Cette ouverture est anti-Bert. Elle permet d’isoler Bert. Le fait d’isoler le premier personnage force Jack à ne pas jouer systématiquement la lumière au second tour.
La réponse logique à cette ouverture Lestrade e8 et Holmes m9. Une fois de plus, l’inspecteur devra coller Steathly avec Watson. Jack jouera ensuite Goodley mais la présence de Gull près d’une bouche d’égout lui posera problème.
En résumé : ouverture intéressante pour isoler Bert et qui forcera Jack à donner des indications à l’inspecteur selon sa façon de jouer Goodley. Selon les cas, il y aura dans le pire des cas 3 personnes d’isoler.

Exemple de partie :
Partie n°70800 : Saramago - Cyanidrik
Partie n°72451 : Palia - scalpaf

Idée n° 3 : Bert i8-a5 (M c2-a6)

Ouverture très … ouverte à toutes les réponses. C’est l’idée de Lapinot dont j’ai été victime ! Jack a plusieurs styles de réponse selon que son personnage joue au premier ou au 2è tour. Watson est la personne clé de ce premier tour : c’est le seul à pouvoir sauver Bert. Mais si cette option est choisie, cela veut dire que Jack renonce à éclairer à la fois Gull et Goodley. Dur dilemme ! De plus la présence de la bouche d’égout au centre sera très handicapente pour gull, smith et steathly au second tour.
En résumé : ouverture qui n’isole personne mais qui donnera des indications à l’inspecteur selon la façon de jouer de Jack. Si Jack choisit de sauver Bert, on peut en déduire que Jack joue au premier tour ou est Goodley. Si Jack laisse Bert, on peut en déduire que Jack est sous la peau de Smith, Steathly ou Gull. Bien sûr, tout ceci n’est que supposition et rien n’empêche Jack de prendre des risques !

Exemple de partie :
Partie n°71229 : Lapinot - Cyanidrik
Partie n°72022 : Palia - lebayonnais

----------------------------

Afin d'enrichir la liste d'exemples, vous pouvez communiquer vos parties avec ce premier tirage par message privé à scalpaf sur mrjack.hurricangames.com

La numérotation des ouvertures est celle utilisée dans le tableau par ordre alphabétique des personnages, présenté dans l'article Le tirage des cartes.


Publié dans Ouvertures

Commenter cet article