Bert's Cup - Le fonceur, le tombeur et le chanceux (1/2)

Publié le par scalpaf

Le fonceur, Lutxo, plus rapide que l'éclair pour atteindre les demi-finales de la Bert's Cup. Après avoir écarté Dune au terme d'un tie-break à suspense, il a éliminé fantomas en 2 manches sèches. Il attend désormais le vainqueur du match scalpaf-Gilou, en tapant du pied d'impatience.
Le tombeur, lilacmarco, vient d'éliminer sa deuxième tête de série. Après Yagami en 16ème, il gagne son 8ème de finale contre spd (tête de série n°8) au terme d'un tie-break haletant. Il affronte la tête de série n°1 du tournoi, Ilse von Hoffmanstal pour une place en demi-finale.
Le chanceux, scalpaf (votre rédacteur), miraculeux rescapé des 16ème de finale contre benfrenx, et ensuite bien aidé par une inattention coupable de steph de neuch, puis par un Holmes très complaisant.

Retour sur les parties terminées cette semaine. Beaucoup de choses à dire, donc 2 articles pour le prix d'un.

scalpaf - benfrenx : 2-1 (67153, 67342, 67769)
/ 16ème de finale
(je ne vais quand même pas parler de moi à la troisième personne)

Si la partie décisive a été remportée par l'inspecteur, les 2 premières parties avaient été gagnées par Jack au prix de 2 fins de parties qui méritent le détour.

Honneur à benfrenx jouant Jack.
Stealthy a protégé Bert au tour 1 - elle était la seule à pouvoir le faire -, et depuis ce tour rien ne me permet de préférer l'un à l'autre. Seul le tour 1 donne une légère préférence à Bert : si les 2 suspects sont encore présents au tour 7.1, j'accuserai donc Bert. Et voilà que benfrenx me propose cette situation après son déplacement 6.1 :

Quel dilemne ! Faut-il ou non isoler Stealthy ?

Rationnalisons les 2 alternatives :
1) isoler Stealthy afin de connaître Jack, au prix d'une position très incertaine à l'entâme du tour 7. La position résultante du tour 6 ne permet d'accuser Stealthy qu'avec 7 tirages (/70) soient seulement 10%. Cette alternative représente donc : 50% + (10% x 50%), soit 55% de chance de victoire.
2) ne pas isoler Stealthy et accuser Bert (suspect n°1) = 1 chance sur 2 de victoire (50%)

Dans la mesure où Bert est le suspect n°1, je choisis de jouer le coup qui me permet d'isoler Stealthy. On remarquera que le coup qui permet d'isoler Stealthy consiste à laisser jouer Stealthy par Jack, c'est assez rare pour être souligné. benfrenx accole naturellement Stealthy à la sortie SE. Après le déplacement 6.4 de benfrenx, je découvre l'identité de Jack (super !) mais je déchante immédiatement en découvrant le tirage du tour 7. J'ai perdu. Bravo benfrenx, super bien joué !

Quoi que joue l'inspecteur, Jack s'enfuit au tour 8.1.

Match retour. L'inspecteur benfrenx recherche scalpaf, qui a hérité du déguisement de Stealthy. Toute la partie fut assez mouvementée, avec plusieurs menaces de sorties. benfrenx laisse d'ailleurs à Bert la possibilité de s'échapper au tour 4 en préférant empêcher Stealthy de le faire, face à une double menace héritée d'une obscurité en fin de tour 3. benfrenx avait peut-être Bert en carte alibi, peut-être pas. En tout cas, Bert n'est plus un suspect sérieux depuis ce fameux tour 4 où il n'est pas sorti. Il reste donc Gull et Stealthy. Mais le déroulement du tour 4 me fait craindre le pire, à savoir que benfrenx accusera certainement Stealthy s'il en a le choix. Je me mets donc dans l'idée d'isoler au maximum les 2 suspects restants (Gull et Stealthy) des autres persos (et d'eux mêmes) afin de réduire le nombre de tirages favorables que pourraient avoir l'inspecteur au tour 7. Les tours 5 et 6 sont donc consacrés aux manoeuvres d'isolement des personnages pour Jack, et inversement pour l'inspecteur. Nous parvenons à la situation de jeu suivante après tous les mouvements des tours 5 et 6.

Combien de tirages de cartes ne permettent pas à l'inspecteur d'accuser Stealthy aux tours 7-8 ?

Je ne sais pas quel personnage benfrenx aurait voulu vraiment accusé s'il en avait eu le choix (benfrenx ?). Le tirage du tour 7 ne lui a pas permis de le faire. Ces tactiques de défense en fin de partie ne fonctionnent pas souvent pour Jack. Elles sont tributaires du tirage des cartes au tour 7 et l'inspecteur a souvent la possibilité d'accuser le suspect de son choix, mais quand des conditions favorables se présentent, il ne faut pas hésiter à tenter sa chance. Elle a tourné en ma faveur cette fois ci. Quel soulagement !

Après ces 2 parties terminées sur des victoires des Jack au tour 8, la partie décisive (partie 67769) est plus calme et plus rapide. Bien aidé par Holmes, je parviens à identifier et accuser Jack au tour 5.1, après que benfrenx ait tenté un dernier baroud d'honneur sous les traits (pas vraiment faciles) de Smith.

scalpaf - steph de neuch : 2-0 (67821, 67973) / 8ème de finale
Steph de neuch me laisse sortir au tour 2, après une ouverture imprudente : Bert et Gull ouvrent le passage pour Lestrade. En inspecteur, Holmes m'aide par 2 fois à identifier Jack qui se cachait sous les traits de Gull. Chanceux, vous avez dit ?

Lutxo - Dune : 2-1 (67694, 67775, 68221
) / 8ème de finale
La belle aventure de Dune dans la Bert's Cup s'arrête donc là. Lutxo doit concéder sa première partie du tournoi, mais il reste inflexible et d'une efficacité redoutable dans ses deux parties en inspecteur. Il faudra être très fort pour battre Lutxo dans ce tournoi.

La première partie de l'inspecteur Lutxo est expéditive. Mettant à profit une ouverture très compliquée à gérer pour Jack (jouant Stealthy), Lutxo se voit obliger d'abréger la partie au tour 5.1 sous peine de voir Stealthy sortir. Il avait glané assez d'indices concordants pour ne pas trop trembler devant la situation.

Dune parvient à identifier et arrêter Goodley au tour 7. Lutxo tente quand même une intox psychologique en accompagnant son coup 6.1 d'un commentaire plutôt optimiste "je crois que ça devrait marcher...", commentaire que lui rendra Dune dans la partie décisive (Goodvoice, un point de plus pour Dune au prix de l'humour). Lutxo ne peut rien y faire, Goodley est démasqué.

L'inspecteur Lutxo commence la partie décisive comme il a démarré sa première partie : avec exactement la même ouverture ! Même si le tirage différe (légèrement) de la première partie, l'ouverture est toute aussi intéressante, mais elle destabilise moins Jack, cette fois sous les traits de Smith. Lutxo construit sa décision au tour 4, où Dune est obligée de venir au secours de Smith, pour ne pas le laisser seul à la lumière. Ce coup forcé suffira à Lutxo pour accuser Smith au tour 7, non sans un dernier coup malicieux de Dune auquel Lutxo ne prend pas garde et qui lui fera passer un dernier frisson sur l'échine. Je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager ce moment assez croustillant de Jack.

L'inspecteur Lutxo prouve encore son efficacité dans ce très bon coup 5.1.

Goodley:
a4-m9
Smith e4-f3
Watson g10-h10 S

Que va bien pouvoir jouer Dune? La cause semble entendue, il paraît impossible de conserver les 2 suspects au terme du tour 6.

Dune joue alors :
5.2. Bert:
e6-e4
M h3-a5

5.3. Gull:
h10xa1 Watson S


Arrêtons nous alors un instant sur la situation avant que Lutxo ne joue son coup 5.4

Deux cases sont interdites pour Stealthy et pourtant Lutxo joue ...
Stealthy:
a5-e6
















Avec Stealthy en e6, Dune conserve alors les 2 suspects, ponctuant son coup 6.1 d'un "Je crois que ça devrait marcher ;-)", de bon aloi (voir plus haut pour ceux et celles qui n'auraient pas suivi). Cela n'empêche pas Lutxo d'accuser Smith au tour 7, et de gagner la partie. Dune quitte la Bert's Cup sur ce clin d'oeil bien sympathique : "Merci Lutxo pour ce miracle dont je rêvais. ;-))"


La suite des compte-rendus de la semaine à venir très vite dans un second article,
avec nos ami-e-s de la Bert's Cup

Publié dans W.T. 2009

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article